blog

Comment se défendre contre la surfacturation et les arnaques des serruriers : quels recours juridiques ?

Date de la publication

par Luna

Publié le

par Luna

Découvrez comment vous protéger contre la surfacturation et les arnaques des serruriers en connaissant vos recours juridiques ! Comment se défendre contre la surfacturation et les arnaques des serruriers : …

découvrez vos recours juridiques pour contrer la surfacturation et les arnaques des serruriers et protégez-vous efficacement.

Découvrez comment vous protéger contre la surfacturation et les arnaques des serruriers en connaissant vos recours juridiques !

Comment se défendre contre la surfacturation et les arnaques des serruriers : quels recours juridiques ?

Identifier les signes d’une arnaque avant l’intervention

L’urgence d’une situation, telle que perdre ses clés ou claquer une porte, peut mener à appeler rapidement un serrurier sans prendre le temps de vérifier sa fiabilité. Pour éviter de tomber dans le piège de la surfacturation, ne faites jamais confiance aux publicités trouvées dans les boîtes aux lettres. Vérifiez d’abord auprès de votre assurance si elles disposent d’artisans agréés qui peuvent intervenir à des tarifs négociés et prédéfinis.

Les serruriers professionnels ont une obligation d’information décrite dans les Articles L111-1 et suivants du Code de la Consommation. Ils doivent communiquer, avant toute intervention, les informations suivantes :

  • Les taux horaires de main-d’œuvre
  • Les frais de déplacement
  • Les prix TTC et HT des prestations proposées

Exiger un devis détaillé avant la réparation

Lors d’une intervention d’urgence, l’établissement d’un devis est obligatoire si le montant de l’intervention dépasse 150 euros. Ce devis doit être réalisé avant le début des travaux et doit comporter certaines mentions obligatoires :

  • Date de la rédaction
  • Nom du client et adresse du lieu d’exécution
  • Nom et l’adresse de l’entreprise
  • Frais de déplacement
  • Détail en quantité et en prix de chaque prestation et produit
  • Somme globale HT et TTC (avec mention du montant de la TVA)
  • Durée et validité de l’offre
  • Gratuité ou non du devis

Le client peut toujours refuser l’intervention si le prix parait abusif avant de signer le devis, qui devient un contrat engageant les deux parties une fois paraphé.

Surveiller la facture après la réparation

Après l’intervention, une facture détaillée doit être remise si le montant dépasse 25 euros. Cette facture doit correspondre exactement au devis initial. Beaucoup de professionnels jouent sur l’urgence de la situation pour des abus, allant jusqu’à proposer des produits non nécessaires, ce qui est interdit lors d’un simple dépannage de serrure.

Recours en cas de litige avec le serrurier

Si la facture n’est pas conforme au devis signé ou si vous avez l’impression d’avoir été surfacturé :

  • Envoyez une Mise en Demeure par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) au serrurier.
  • Conservez tous les documents (devis, facture, pièces changées) et privilégiez un paiement par chèque pour une meilleure traçabilité.
  • En cas d’absence de réponse satisfaisante dans les 8 jours, saisissez le Juge de proximité ou le Tribunal d’instanc

Procédures simplifiées via Internet

Des services comme Litige.fr permettent d’effectuer l’intégralité des démarches en ligne, depuis l’envoi d’une Mise en Cause gratuite jusqu’à la saisine du Tribunal compétent. Ce service est particulièrement utile pour garantir que tous les recours légaux sont correctement suivis.

Pour engager une procédure, un premier envoi gratuit de Mise en Cause est possible, suivie d’une Mise en Demeure motivée juridiquement en cas d’absence de réponse. Si nécessaire, la suite des démarches peut inclure une saisine du Tribunal pour trancher le litige.

Sanctions possibles pour les serruriers

Les serruriers enfreignant ces règles risquent gros : 1 an de prison et 3 750 euros d’amende s’ils procèdent à une vente durant le délai de rétractation. Lorsque l’abus de faiblesse est prouvé, ils encourent jusqu’à 5 ans de prison et 9 000 euros d’amende.

En suivant ces conseils, vous serez mieux armé pour faire face aux arnaques des serruriers et défendre efficacement vos droits.

Tags

Avatar photo
À propos de l'auteur, Luna

5/5 (9 votes)

Consulter les commentaires

Medicys est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

 S'abonner

Laisser un commentaire